Accueil COVID-19 Une fillette de 4 ans pourra enfin voir son petit frère avant son décès

Une fillette de 4 ans pourra enfin voir son petit frère avant son décès

par Marco Roy
Samuel

Après plusieurs démarches infructueuses auprès de différentes autorités, c’est finalement une lettre poignante publiée sur Internet qui aura permis à Alexane de pouvoir enfin visiter Samuel, son petit frère mourant de 9 mois.

Ne sachant plus à qui s’adresser après avoir subi plusieurs refus de l’Hôpital Sainte-Justine, Étienne Potvin Albert, un père de famille de Saint-Julie, a choisi de raconter publiquement l’histoire que vit sa famille depuis plusieurs mois en la publiant sous le format d’une lettre d’un père à sa fille sur le blogue la vie est un piment.

Post Facebook Étienne Potvin Albert
Le post écrit par le père sur Facebook

À sa demande, sa lettre a été grandement partagée sur les réseaux sociaux jusqu’à se rendre au ministre de la Santé Christian Dubé. Ému par la lettre, le ministre devrait permettre un assouplissement des régles pour des raisons humanitaires.

«Il faut trouver une voie de passage pour qu’Alexane puisse visiter son petit frère dans ces temps difficiles. Nous devons faire preuve d’humanité, surtout pour nos tout-petits. Nous souhaitons à la famille tout le courage nécessaire pour qu’elle puisse faire face à cette épreuve»

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Le petit Samuel, que son père surnomme « Petit lion » dans sa lettre, est hospitalisé depuis sa naissance il y a neuf mois au CHU Sainte-Justine. Il est atteint d’une maladie génétique rare qui aurait nécessité une greffe du foie, qui ne pourra pas avoir lieu en raison de son état de santé précaire.

« J’ai cherché les mots pour t’expliquer que notre Petit lion avait besoin d’un nouveau morceau de bedon, que papa souhaitait lui donner une partie de son foie, que ça se régénérait, un foie, mais que je devrais alors moi aussi faire dodo à l’hôpital. Motivée par ton amour inconditionnel, tu t’es mise à demander à tout le monde au téléphone s’ils avaient un morceau de foie pour ton frère. », peut-on lire dans sa lettre.

Malgré l’annonce du ministre Dubé, la famille se trouvait toujours dans l’attente d’un retour de la part de l’hôpital jeudi soir.

Originaires de La Baie, Étienne Potvin-Albert et sa conjointe, Marie-Claude Saint-Hilaire, vivent des moments extrêmement difficiles depuis la naissance de leur deuxième enfant. Nous leur souhaitons un retour rapide de l’Hôpital Sainte-Justine afin que toute la famille, y compris Alexane, puissent faire convenablement ses adieux au petit lion Samuel.

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un commentaire