Accueil Histoire touchante Alyssa Goudreau, 21 ans, tuée par la drogue-bonbon

Alyssa Goudreau, 21 ans, tuée par la drogue-bonbon

par Marco Roy

Dans un état végétatif depuis sa surdose survenue dans un appartement de la rue Albert-Guénette à Saint-Jérôme, le 4 septembre dernier, Alyssa Goudreau est décédée le 9 janvier 2021. Sa consommation des nouveaux «bonbons» qui contiennent de la méthamphétamine et du Xanax auront finalement eu raison d’elle. Voyant son état se détériorer après une série de pneumonies, sa mère a accepté d’alléger ses souffrances. « Avec tout l’amour que j’ai pour elle, j’ai décidé de la laisser partir », raconte-t-elle, des sanglots dans la voix. 

Le 4 septembre vers 8 heures, les ambulanciers ont trouvé Alyssa Goudreau en arrêt cardio respiratoire. Ils ont tenté les manœuvres de réanimation pendant 45 minutes, mais le dommage était déjà fait. La mère dévastée croit que son aînée aurait peut-être survécu si le 911 avait été appelé plus tôt.

Alyssa Goudreau reposait aux soins intensifs de l’hôpital de Saint-Jérôme depuis. Elle s’était réveillée de son coma à la fin septembre. Son respirateur et sa dialyse avaient alors pu être arrêtés mais elle reposait toujours dans un état végétatif. 

Sa mère n’a jamais cessé d’espérer que sa fille retrouve son sourire et sa générosité d’avant, dont elle était si fière. Généreuse et toujours souriante, Alyssa avait terminé ses études et travaillait comme serveuse et réceptionniste.

La décision finale

Alyssa et sa mère quelques heures avant son décès

Le médecin a dit à la mère qu’elle ne pourrait plus marcher, parler ou à manger seule.  Alyssa a contracté une autre pneumonie au début de l’année. La surdose a endommagé son système cognitif et ses réflexes d’avaler ou de tousser n’étaient plus là. Le médecin lui prédisait 2 mois.

Les trois derniers jours ont été horribles. On pouvait l’entendre crier et pleurer de douleur par le trou partiellement rebouché laissé par la trachéotomie.  Devant ces faits, sa mère a accepté d’alléger ses souffrances le samedi 9 janvier 2021.  S’aurait été inhumain de la laisser comme ça. C’est la décision la plus difficile que j’ai eu à prendre de ma vie.

« Avec tout l’amour que j’ai pour elle, j’ai décidé de la laisser partir », raconte-t-elle , des sanglots dans la voix. 

« C’était mon trésor, maintenant, c’est mon ange. »

Voici d’ailleurs le message qu’elle a diffusé sur Facebook:

Mme Goudreau veut conscientiser les jeunes au danger de la nouvelle drogue à l’apparence de bonbons colorés afin de donner un sens à sa mort.

Drogue-Bonbon à l’allure de bonbons PEZ

Vous pouvez consulter son avis de décès sur le site Le Nécrologue.

Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

Rosaire Dufour 16/01/2021 - 11:35

D’abords, mes sympaties a la mere. C’est terrible de vivre une chose comme ca.
Aussi mes sympaties a ses proches et amis.

Encore une victime de ces maudites cochonneries de drogue.

Moi, je ne peux pas pardonner au systeme de justice d’etre aussi clement envers les salauds qui produisent et vendent ces produits.

Merci a M. Trudeau d’avoir donner son appui a la marijuana.
En plus il parle de legaliser TOUTES LES DROGUES. C’est inconcevable.
Je le place au meme rang que les fabriquants et vendeurs.
Il veut banaliser ainsi les grogues.

22
10
claude jeffrey 05/02/2021 - 18:42

Une urgentologue s’enlève la vie .La population est tellement centrée à la consommation excessive et perçoit les nouvelles en la télévision des information en le suicide des accident de surdose bref .Sur le moment surprend de s’en prendre et à débattre la cause et le lendemain oublié.C’est la réalité en nos jours .Le résultat cela arrive aux autres .qu en n’est la réponse en la urgentologue .Certains exprimeront sa fragilité .Mon impression tout le monde devient une machine à atteindre le maximum et on s’ oubli nous même. Cause de mon AVC surmenage aller au dessus de mes capacités faillit trépassés en l’autre monde.

claude jeffrey 05/02/2021 - 19:14

Alyssa Goudreau épanouie par la vie un seuil élément un bon couleur drogue .Vous la jeunesse vous êtes la relève de la nouvelle génération l’acceptation des gouvernements de fournir la marijuana et tous dériver amènera un jour une génération enclave en toutes consommations et un contrôl acquis par les extrémistes de la vente de la consommations hors des gouvernements. Pour moi les gouvernements sont un échecs en etcontrôlant ce système pour faire de l’argent et prendre le control.Il faut que la nouvelle génération s’unissent et demande aux gouvernements de cesser toutes ventes de narcotique et continuer à défaire tous les réseaux vendeurs. La nouvelle génération vous êtes l’espoir porteur de la justice de votre avenir

Les commentaires sont fermés.